Crédit

Que veut dire un prêt immobilier ajourné ?

business

Les étapes inhérentes à la demande d’un crédit immobilier, depuis la volonté de devenir propriétaire, jusqu’au moment du déblocage des fonds peuvent prendre de longs mois. La situation personnelle et financière peut évoluer pendant ce laps de temps. Comment cela se passe, pour la demande de prêt ?

Prêt immobilier ajourné : de quoi parle-t-on exactement ?

Le processus de la demande de prêt immobilier suppose plusieurs étapes qu’il est important de respecter. Il faut dans un premier temps étudier la faisabilité financière du projet en lui-même.

Pour cela, il existe deux solutions pour aider le futur propriétaire potentiel. Il peut dans un premier temps utiliser un simulateur en ligne mais il peut aussi, dès le démarrage de son projet, demander l’aide d’un courtier en crédit immobilier, pour un accompagnement personnalisé.

Quand les ressources sont suffisantes, que les charges ne sont pas un frein à l’achat et que donc le taux d’endettement est compatible avec le fait d’obtenir un crédit, il est à priori possible d’accéder au prêt.

Que soit seul ou avec un courtier, la demande de prêt suppose de produire de nombreux documents administratifs, financiers et des justificatifs divers.

Pendant ces quelques mois, le niveau de ressources peut changer (perte d’emploi) ou un document tarder à être produit. Cela a pour finalité de mettre en attente la demande de prêt. On dit alors que le prêt immobilier est ajourné.

Crédit immobilier ajourné : quelles solutions ?

Quelle qu’en soit la raison, le résultat est le suivant : votre demande de prêt immobilier est en stand-by. Sans évolution de la situation, il n’y a pas de solution.

Prenons quelques exemples : si le futur propriétaire finit de rembourser un crédit à la consommation et que dans l’attente, le taux d’endettement est problématique, la banque peut demander à ce que le dossier soit ajourné. Une fois le crédit remboursé, la procédure pourra reprendre.

Une personne ayant créé son activité a des revenus irréguliers. La banque, si elle regarde la globalité de la gestion, s’attarde surtout sur les trois derniers bilans. Si ceux-ci sont mitigés, la banque, là encore peut demander un ajournement.

Cette décision n’est pourtant pas à considérer comme un échec. La banque, si elle préserve ses intérêts voit aussi ceux du prescripteur. Passer outre ces difficultés pourrait rendre la gestion du budget plus difficile.

Quand on souhaite acheter un bien immobilier, ce retard peut sembler insupportable. Le demandeur du prêt peut alors décider de se tourner vers la concurrence.

En effet, les offres de crédit immobilier différant d’une banque à une autre, il est possible qu’un autre établissement soit moins regardant. Tant que le dossier est dans sa phase d’instruction, il est possible d’aller voir ailleurs, quand on y trouve un intérêt.

C’est notamment dans ce type de cas que le fait de passer par un courtier en crédit immobilier peut s’avérer particulièrement judicieux. Le courtier connait toutes les spécificités des banques et pourra donner de précieuses indications.

Mieux comprendre la finance, c’est avant tout s’informer sur les modalités de souscription, sur les démarches à entreprendre et avoir connaissances des pièges des différentes offres.

Le manuel de la finance vous donne les clés pour orienter vos démarches de financement et obtenir satisfaction.